Partager cet article

Le rachat de prêt immobilier garde la côte en 2020.

Les taux de crédit immobilier moyens s’approchent des records mensuels historiques. Les taux d’emprunt actuellement affichés par les courtiers sont même plus bas qu’en juin dernier lors du précédent record. C’est donc un excellent moment pour faire un rachat de crédit immobilier depuis fin 2016 ou pour renégocier son prêt avec sa banque. Et cela sera à nouveau le cas en 2020. Profitez ainsi des taux très bas pour économiser plusieurs milliers d’euros sur la suite du remboursement de votre prêt immobilier.

Le nombre de rachat de crédits immobiliers reste élevé, une part importante des anciens emprunteurs ont fait racheter leur prêt ou ont renégocié une baisse de leur taux avec leur banque. Malgré cela, le nombre potentiel de crédits immobiliers qui peuvent avoir un intérêt à être racheté ou renégocié est élevé. La Banque de France vient de publier une statistique : les renégociations et rachats représentent 37 % de la production de crédit immobilier de janvier 2019. Or depuis, les taux ont encore fortement baissé comme le montre notre suivi de l’évolution des taux de crédit immobilier en février 2020. Les courtiers en financement et l’observatoire Crédit Logement affichent des taux en baisse de plus de 100 points de base sur les 4 dernières années et cela pour tout type de durée de remboursement.

Quels sont les critères de rachat à prendre en compte ?

Pour qu’un emprunt soit financièrement intéressant, il faut que plusieurs critères soient réunis.

Il faut que vous ayez encore suffisamment d’argent à rembourser sur votre emprunt, que les intérêts gagnés soient supérieurs aux frais de rachat, sans oublier l’assurance emprunteur.

La solution la plus rentable financièrement est de réduire au maximum la durée de remboursement en gardant des mensualités similaires, voire en les augmentant si votre capacité financière est suffisante. Vous allez rembourser plus vite et faire chuter le montant total des intérêts et en plus, vous aurez plusieurs mois de cotisation d’assurance de prêt à payer en moins. Source : https://www.immobilier-danger.com/Le-rachat-de-pret-immobilier-garde-875.html

Il faut donc vous assurer que les gains générés par un rachat soient bien supérieurs au coût de cette fin de contrat. Cela fait partie des pièges du rachat de prêt à éviter. Source : https://www.immobilier-danger.com/Le-rachat-de-pret-immobilier-garde-875.html

Donnons une exemple concret sur un de nos clients financé en 2019:
Pour un rachat de prêt avec un capital restant dû de 303 859€ et une durée résiduelle de 214 mois , nous avons fait économiser à notre client 37 236€ soit une baisse de son échéance de 174€/mois sur les 214 mois résiduels.
En plaçant ce gain sur la même durée soit 174€ d’épargne financière sur 214 mois notre client pourra prévoir une épargne à terme de environ 44 770€
Au terme de ses 214 mois de prêt immobilier, Notre client aura économisé 37 236€ sur son prêt en cours et pourra bénéficier d’une épargne de 44 770€.